03déc

« L’artisanat au front »

Longtemps considéré comme une curiosité touchante, l’artisanat de tranchée occupe désormais une place à part entière dans l’historiographie de la Grande Guerre.

06nov

« Mourir à la guerre »

Montrer la guerre et en particulier son corolaire inévitable – la mort – est un enjeu qui doit trouver sa place dans le triptyque information, censure et propagande. Il s’agit de témoigner sans occulter la réalité mais sans décourager la nation et d’informer tout en valorisant la force de l’armée […]

06oct

« Le chien dans la Grande Guerre »

L’usage des chiens par l’armée, même s’il est avéré dès le début de la guerre, devient officiel avec la création d’un service des chiens de guerre au sein de la direction de l’infanterie en décembre 1915 puis rattaché au cabinet du ministre au début de l’année 1917.

07sept

« L’écolier dans la guerre »

Avec la guerre, le maintien de la scolarité constitue un véritable défi surtout dans les zones directement touchées par les combats. Si les écoliers en guerre ou les enfants héroïques ne sont jamais filmés, les images des élèves pris à témoin du conflit sont plus nombreuses.

10août

« Les blessés et le service de santé des armées ». «Troisième partie : la convalescence»

Devant l’afflux massif de blessés dès les premières semaines du conflit et après une période de flottement, le service de santé des armées se réorganise et met en place une chaîne sanitaire depuis les premiers secours sur le front jusqu’à la rééducation puis la réinsertion, en passant par l’évacuation et […]

07juil

« En vélo sur le front »

Le 28 juin 1914 au petit matin, 194 coureurs cyclistes s’élancent de Paris vers Le Havre, première étape du tour de France.

08juin

«Les blessés et le service de santé des armées». «Deuxième partie : l’évacuation et les soins»

Devant l’afflux massif de blessés dès les premières semaines du conflit et après une période de flottement, le service de santé des armées se réorganise et met en place une chaîne sanitaire depuis les premiers secours sur le front jusqu’à la rééducation puis la réinsertion, en passant par l’évacuation et […]

18mai

« Les techniques du cinématographe »

Pas de palme d’or en 1915 pour les opérateurs de cinéma engagés sur le front pendant la Grande Guerre.

13avr

« Les blessés et le service de santé des armées ». « Première partie : les secours au front »

Devant l’afflux massif de blessés dès les premières semaines du conflit et après une période de flottement, le service de santé des armées se réorganise et met en place une chaîne sanitaire depuis les premiers secours sur le front jusqu’à la rééducation puis la réinsertion, en passant par l’évacuation et […]

09mar

« Faire la guerre dans la boue »

En décembre 1915, dans la Somme, le général Mangin écrit : « Pendant la relève, une section de trente-cinq hommes s’est enlisée jusqu’au cou [dans une tranchée] et y est restée pendant quinze heures dans la boue glacée.