Montrer la guerre et en particulier son corolaire inévitable – la mort – est un enjeu qui doit trouver sa place dans le triptyque information, censure et propagande. Il s’agit de témoigner sans occulter la réalité mais sans décourager la nation et d’informer tout en valorisant la force de l’armée française, capable de mettre à mal l’ennemi (de provoquer des morts dans l’armée allemande) et constituée de militaires qui ont perdu la vie de façon héroïque.

Le montage d’extraits de films tournés par la SPCA permet de mettre en évidence l’usage que l’armée fait de l’image de la mort. Si elle n’est jamais enregistrée en direct (à une exception près), les cadavres, alliés et surtout allemands, sont filmés. Cependant, la plupart du temps, la mort n’est que suggérée, notamment par d’abondantes images de tombes. Plus encore, elle est respectée et magnifiée lors des hommages aux défunts. Si les actualités filmées tendent toujours à évoquer la réalité sans la montrer, les épreuves de tournage hésitent moins à laisser apparaître l’homme anéanti par la guerre.

Au mois de décembre, vous pourrez voir un épisode consacré à l’artisanat de tranchée.

Informations sur la vidéo

  • Référence : Extraits des films référencés: 14.18 A35, A138, A 139, A 142, A 207, A 214, A222, A 344, A 391, A 392, A 540, A 543, A 610, A 739, A 864, A 869, A 973, A 1130, A 1167, A 1187, A 1247, A 1249, A 1257 A 1278, A 1448, A 1459, B 7, B 28, B 42, B240, B 341, B523, B 724, B760.